Quelles sont les aides pour une climatisation réversible?

La climatisation réversible est un système basé sur une PAC air/air, et qui a le pouvoir de diffuser de la chaleur en hiver et de la fraicheur en été. Elle s’utilise aussi bien comme système de chauffage que comme système de climatisation. Le système présente des qualités économiques et environnementales non négligeables.

Pub

Les aides pour la pose des pompes à chaleur air/air

Reconnaissant ces qualités écoresponsables, l’Etat met à disposition des utilisateurs des aides financières et subventions. Seule la climatisation réversible bénéficie des aides à l’achat, les autres systèmes étant associés à un matériel de confort. Voici les aides pour la pose d’une climatisation réversible.

La prime Energie

Il s’agit de la première aide financière disponible pour l’installation d’une climatisation réversible. Elle permet aux particuliers de bénéficier de plusieurs centaines d’euros, sous forme de chèque de banque, leur permettant de diminuer les coûts des travaux de rénovation énergétique. La prime énergie repose sur le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE).

Elle est éligible à tous les particuliers qui visent à améliorer la performance énergétique dans leur habitation. Elle est cumulable avec d’autres aides financières telles que le CITE, l’Eco-PTZ et la prime rénovation énergétique.

Le montant de la prime dépend de votre lieu de résidence et du coût des travaux. Elle peut couvrir jusqu’à 20 % de ce coût et est facile à obtenir. Pour en bénéficier, vous devez faire une demande auprès du programme CEE avant de faire un devis.

Ensuite, les travaux doivent être réalisés par un professionnel labellisé RGE. Enfin, le COP de la PAC air/air doit être supérieur ou égal à 3,9.

Pub

Les aides de l’Agence Nationale pour l’Habitat (Anah)

Les aides de l’Anah s’adressent principalement aux logements ayant les revenus les plus modestes. L’Agence nationale pour l’Habitation propose des aides financières vous permettant d’améliorer la performance énergétique de votre habitat. Elles se présentent sous forme d’une subvention qui prend en charge de 35 % à 50 % HT des travaux, plus un chèque qui peut aller jusqu’à 1 600 ou 2 000 euros. Selon l’ampleur des travaux, 2 offres sont proposées : Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité.

Dans certains cas, le programme Habiter Mieux peut prendre en charge jusqu’à 90 % du montant total des travaux. Ce programme offre également une aide non financière : il envoie un professionnel chez vous pour effectuer le diagnostic thermique de votre maison, créer un projet de travaux, réaliser le dossier de financement et s’occupe du suivi des travaux.

Pour les propriétaires, l’Anah leur accorde une aide de 1 500 euros. Pour en bénéficier, le logement doit avoir plus de 15 ans à la date où la demande a été acceptée. Ensuite, votre revenu ne doit pas dépasser pas le niveau de ressources fixées par l’Anah. Enfin, vous ne deviez pas avoir bénéficié d’un Prêt à taux zéro (pour l’accession de la propriété) depuis 5 ans.

Le prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Cette aide est ouverte à tous. Le prêt Eco-PTZ est destiné à des personnes qui font des dépenses liées à leur climatisation réversible. L’aide est accordée aux logements répondant à certains critères et notamment ceux qui ont été construits avant 1990. Le montant octroyé par l’Etat pour l’Eco-PTZ peut aller de 10 000 à 30 000 euros.

Pub

La TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit de 5,5 % n’est pas applicable pour la pompe à chaleur air/air ou le climatiseur réversible. Toutefois, elle est octroyée à la main d’œuvre employée pour son installation. Cette dernière peut bénéficier d’une TVA à taux réduit de 10 % sous certaines conditions :

  • Logement de plus de 2 ans ;
  • Matériel et pose fournis par une seule et même entreprise, qui doit les facturer ;
  • L’entreprise doit être certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).